Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby

 Mai 2009
 L'Art et le Cosmos pour Florent Wolff (Gueb, Brotsch)



Flo dans le Cosmos 8b+
[photos : Thibaut Pawlas]

 Superbe weekend pour Florent Wolff, puisqu'il est venu à bout de deux vieux projets qui lui tenaient à coeur!
 Samedi 30 : il s'est offert la 5ème répétition du Cosmos au Brotsch (combinaison en 8b+).
 Dimanche 31 : c'est l'Art [8b] à Gueberschwihr qui est tombé dans son escarcelle.


  Les impressions de Florent suite à son ascension du Cosmos :
   «Il n'est pas exagéré de dire que je suis un familier de la grotte du Brotsch. J'y ai combiné plus que de raison, principalement avec Thomas, autre grand habitué des lieux. L'escalade y est (très) plaisante, la fraîcheur aussi appréciable que la proximité : autant d'arguments pour fréquenter la grotte avec l'assiduité d'un premier communiant.
Une combinaison, aussi interminable que le nom dont elle est affublée, me résistait : "Le cosmos par la porte de la minéralité" (© LZM), ouverte sans forcer par Pierre Bollinger. Depuis plusieurs années, je tombais rituellement dans les derniers mouvements, une section assez "bloc" me renvoyait invariablement au sol, pas si loin d'ailleurs. Quasi imperceptibles, les progrès se mesuraient à l'échelle minuscule, ridicule : un bourrelet de phalange mieux positionné, un balant mieux retenu, un jeté moins turbulent. Mais la conclusion, cruelle mais juste, se répétait sans cesse et la chute de se ritualiser.
   Samedi 30 mai, accompagné par des fidèles compagnons cavernicoles, ma forme n'est pas resplendissante ; les deux repos dans la marche d'approche sont l'indubitable signe d'une soirée tapageuse et d'une nuit écourtée. Trois essais, chutes ordinaires. Pire ; je ne "rentre" même pas le mouvement intrinsèquement. Le Cosmos est bel et bien dans une autre dimension, où je suis persona non grata ! Nonobstant, je me force à un quatrième essai, en traînant les doigts endoloris et mes muscles lourds. Je grimpe au plus vite mais la fatigue surprend précocement. Fébrile, je ne reste pas longtemps au repos. J'arrive au crux et rien ne va mieux : le soleil du soir réchauffe les réglettes qui collent moins qu'à l'ordinaire, le vent est tombé, le mousqueton de la dégaine s'est tourné et le clippage plus dur encore. Je m'attends évidemment à tomber ; mentalement, j'ai déjà échoué. Pourtant, par je ne sais quelle étrangeté, ma main gauche veut bien s'arrêter sur la boule que j’ai maudit 1000 fois ; et plus que de l'effleurer, elle la serre !
   Occurrence de l'improbable. Je continue machinalement à grimper sans y croire. Aucun cri libérateur : je dois rêver, la fatigue sûrement. Peu à peu, le réel revient à moi, je quitte le cosmos. Je retrouve presque mes esprits en m'extirpant hors de la grotte, alors que les mouvements deviennent plus faciles. Je viens d'enchaîner le Cosmos, après un trou noir d'essais.
   Merci à tous mes assureurs, patients et encourageants.
»

 » Deux vidéo du Cosmos : Julien Panigot et Thibaut Pawlas.
 » La page dédiée au Cosmos [photos, vidéos, détails, ascensions]



 Premier 8a pour Julie Samson !! (Rappenfels, 27 mai 2009)



Julie dans son 1er 8a!
[photo : Yannick Samson]

 Il ya a quelques jours nous vous en parlions déjà...cette fois ci c'est fait!
 Julie Samson vient d'enchaîner son premier 8a au Rappenfels dans le Jura bâlois. La voie se nomme Vögele flieg [L1+L2].
 Une superbe performance qui à tout juste 14 ans laisse augurer un avenir très prométeur.

 BRAVO JULIE!!!


 L'appart du diable, au Kuhfels (7 mai)


Yannick Lamoot dans le Tango des grabataires
[photo : Thomas Klingelschmidt]

 Thomas Klingelschmidt et Yannick Lamoot ont enchainé (en seulement 2 essais chacun s'il vous plaît !) L'appart du diable au Kuhfels.

 A cette occasion, ils ont tous les deux confirmé la mésestimation de la cotation initiale de la voie qui a donc, de l'avis général, été décotée à 7c/c+ (comme vous avez pu le constater il y a déjà quelques jours).
 Il n'en reste pas moins vrai que cet itinéraire est une "très jolie voie, avec de beaux mouvements, de belles préhensions, de beaux équilibres... Une voie classe et agréable à grimper." [dixit Nicolas Maurice].





www.escalade-alsace.com