Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby

 Avril 2011
 Marc Ott : 8b+ !!!!!!!! (16 Avril)


Julien Panigot, le Cosmos, 8b+
[Photo : Thibault Pawlas]

 Premier 8b+ pour Marc Ott, qui atteint "le Cosmos par la Porte de la minéralité", à la Grotte du Brotsch. Remarquable d'aisance, Marc n'a pas utilisé le polémique repos "chauve-souris"...


     Bravo !


 Franck Andolfatto s'offre Shogun Part I à Tüffleten (7 avril)


Franck dans Shogun Part I
[Photo : Thibaut Pawlas]

   Shogun Part I

 Cela fait des semaines que Franck Andolfatto s'attèle à enchaîner la première partie de Shogun à Tüffleten, et bien c'est dans la poche!!

 Cette voie libérée en 1992 par Eric Talmadge constitue la première section du chef d'oeuvre du Jura bâlois, Im Reich des Shogun 9a (libérée en 2000 et répétée pour la 1ère fois par Adam Ondra en 2009).

 Un grand bravo à Franck !!!

  Franck parle de son projet et de la voie sur son blog.


 Nouveau 8A bloc pour Franck Andolfatto (1 Avril)


Pierre Bollinger, la déchirure, 8A
[Photo : Yann Corby]

 Franck Andolfatto s'est offrert hier la Déchirure, 8A, au Nouveau Gueb. Ce bloc a été libéré en décembre 2000 par Pierre Bollinger : c'est un bloc très court, situé sur le "gros bloc" avec des mouvements très durs et très à doigts. C'est le seul bloc dans le 8 de la région (il y en a 7) à avoir plusieurs répétitions. Franck en est le 4ème répétiteur.

 Un extrait des commentaires que Franck a laissé à ce sujet sur son blog :

"Pour ce qui est des prises, le moins que l’on puisse dire c’est qu’elles ne sont pas très grosses et plutôt traumatisantes. Il faut arquer comme un enfoiré sur cinq mouvements. Je me souviens de mes deux premières séances en 2006, ou le but du jeu était d’essayer de me suspendre sur « les prises ».

Aujourd’hui, comme d’habitude, mes premières sensations étaient extrêmement mauvaises (sensation de lourdeur ! ) Mais au fur et à mesure je refais les mouvements, et chose positive, le spectre de la blessure est absent de mes pensées. Les prises me paraissent de plus en plus supportables, j’arque de toute mes forces… et voilà, je me retrouve pendu sur le bac final !!!! Un cris s’échappe de moi. Ca y est, je l’ai fait ! Une petite histoire s’achève pour moi et j’en suis bien heureux, près de cinq années entre la première séance et l’enchaînement.
"


    Lire l’article détaillé sur le blog de Franck.





www.escalade-alsace.com