Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby

 Novembre 2017
 Des progrès pour Florent Wollf au Gauxberg

Florent essaye un 8b+/c au secteur Réservoir du Gauxberg
Photo : Yann Corby


 Très belle réalisation pour Florent Wolff qui inaugure de belle manière la saison du Gauxberg. Il a réussi à enchaîner fête du progrès, un test de force comme on en trouve beaucoup sur cette falaise exigeante.

 Dans la base de données d'escalade-alsace on trouve un commentaire de Flo sur cette voie : à lire ici.


 Les grimpeurs du Grand Est dans la cour des grands ce week-end à Chambéry !

Ysée Demenus en finale Junior(e) dans le deuxième bloc

 Les grimpeurs de la région Grand Est ont performé ce week-end lors de la deuxième étape de la coupe de France de bloc à Chambéry.
Plus de 450 compétiteurs des minimes (jeunes nés en 2013 et 2004) aux vétérans (plus de 40 ans) se sont frottés aux blocs extrêmes sortis tout droit de l'imaginaire des ouvreurs.

Chez les minimes filles, Saula LERONDEL (Devers Troyes), pour sa deuxième participation à une épreuve de la Coupe de France grimpe sur la 3ème marche du podium, tout comme Flavy COHAUT chez les cadettes (Génération Roc de Chaumont). Valentine MANGIN (ASPTT Nancy) continue sa course en tête et remporte sa deuxième victoire en coupe de France cette année.
Une mention spéciale pour les Strasbourgeois de l'Ascpa qui s'affichent eux aussi dans les hauts de classements. Ysée DEMENUS pour sa première année chez les juniors a grimpé dans le carré final et termine avec une belle 6ème place. Un grand bravo pour Hector BECKER chez les minimes qui se hisse en dixième position sur plus de 90 participants.

En attendant la prochaine étape de la coupe à Chamonix début décembre, les jeunes Haut et Bas-Rhinois participeront au championnat départemental de bloc le dimanche 26 novembre dans la salle Hueco (Eckbolsheim).


 Androgym pour Émilie Haderer (jeudi 9 novembre) !

Émilie dans Androgym
Photo : Pierre Wetta


 Au prix d'un long siège (pas le transat, l'autre !), Émilie a enchaîné l'un de ses projets : Androgym.
 Andro, loin d'être une rando fut un bon cauchemar pour elle. Mais notre "déesse des falaises" (dixit Momo du Windstein) ne lâche rien et à finie par avoir la voie à l'usure (du rocher?).

 Ce jour là, après des montées et des montées, Émi ne s'est pas démontée et à pliée cette voie prisée mais peu prisue au prix d'un bon combat. Cette fois-ci, pas de cri successif à une chute, le genre film d'horreur qui ferait fuir un tyrannosaure affamé, non, un vrai cri de joie !

 Un grand bravo à elle !





www.escalade-alsace.com