Le meilleur des cordes

© Escalade Alsace
Yann Corby
[ ancien forum ]
 FAQFAQ   RechercherRechercher  Liste des MembresListe des Membres   S'enregistrerS'enregistrer   ProfilProfil   Messages privésMessages privés   ConnexionConnexion 

Krappenfels Lutzelbourg secteur Claude Bastian
Aller à la page Précédente  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 356

MessagePosté le: 05 Oct 2017 - 12:33    Sujet du message: Répondre en citant

Sauf que, le cd67 et AB et Lorenzo se connaissent. Or, il semble que la communication ne passe pas... Délibéré ou pas? Je préfère ne pas me poser la question. Par contre, lorsque la ffme sera face à un grand groupe, comprenant les equipeurs, il y aura peut-être plus de freins à lever concernant les reequipements. Il est aussi évident qu'il serait nécessaire de refaire la lumière sur l'histoire de l'escalade en alsace. Un livre? TL? Cela donnerait du poids à la chose.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMC



Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 535
Localisation: Bas-Rhin

MessagePosté le: 07 Oct 2017 - 09:16    Sujet du message: Répondre en citant

dadoufou a écrit:
Par contre, lorsque la ffme sera face à un grand groupe, comprenant les equipeurs, il y aura peut-être plus de freins à lever concernant les reequipements.

Compter sur le poids du nombre est très risqué. Ils sont nombreux les nouveaux grimpeurs, nés dans la résine, et qui souhaitent des falaises aseptisées... sûrement plus nombreux que les anciens comme nous qui sommes attachés à l'histoire de notre pratique.

[quope]Il est aussi évident qu'il serait nécessaire de refaire la lumière sur l'histoire de l'escalade en alsace. Un livre? TL? Cela donnerait du poids à la chose.[/quote]
Oui oui oui !!!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 356

MessagePosté le: 07 Oct 2017 - 11:06    Sujet du message: Répondre en citant

JMC a écrit:

Compter sur le poids du nombre est très risqué. Ils sont nombreux les nouveaux grimpeurs, nés dans la résine, et qui souhaitent des falaises aseptisées... sûrement plus nombreux que les anciens comme nous qui sommes attachés à l'histoire de notre pratique.


Suis d'accord. Mais je continue de croire que l'idée serait bonne et qu'elle serait vraiment la seule envisageable.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YOT



Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 314
Localisation: Enculator-galaxie naine recta

MessagePosté le: 07 Oct 2017 - 11:07    Sujet du message: Répondre en citant

Faire l'histoire de l'escalade en Alsace est à mon sens faire l'histoire de l'escalade tout court car le milieu alsacien est loin d'être original. Les positions que l'on y trouve sont celles que l'on peut trouver ailleurs du Sud au Nord.
Donc ce serait tenter de faire exister par ethnocentrisme un particularisme local par chauvinisme excessif. Mais le localisme en escalade est très courant. Chaque foyer de grimpeurs est sûr d'être particulier alors qu'il est très banal. Regardez Claret...

Le seul particularisme local alsacien ( si l'on omet le premier âge germanique du ring) peut être à rechercher dans l'industrialisation précoce de l'équipement qui est devenu systématique en un temps où certains ouvreurs étaient encore dans la logique d'un équipement par projet et d'aventure. Certains même sont sortis du jeu de l'escalade pour cette raison là précisément. S'il y a un particularisme local c'est bien d'avoir accéléré la sportivisation de la pratique car cet équipement industriel accéléré a eu pour conséquence de précipiter les grimpeurs dans l'âge de la simple consommation.
Le paradoxe est cette industrialisation est que longtemps les équipeurs locaux ont cherché à se situer en marge de la norme COSIROC dont procèdent les normes fédérales. Il s'agissait là, à la fois, d'industrialiser le procédé pour saturer et posséder le territoire ( on se souvient des querelles entre les équipeurs mosellans et AB ; entre Amet/Corby et AB) tout en imposant des règles dites typiquement locales (pas de relai donc mouliner sur les broches, un équipement dangereux dans les voies faciles (cf Klingenthal)) ; règles dont certains ressortissants du CAF ( spécialement les ramasses mousquetons (expression typiquement cafiste) se faisaient les défenseurs les plus zélés à défaut de pouvoir monter sur une chaise (une petite revanche ?).


Compte tenu de la pression juridique sur les propriétaires ou les gestionnaires de falaise par convention, il est cependant inéluctable que la mise aux normes advienne. Certes les responsables fédéraux locaux auraient pu mettre les formes mais pour une fois (et même si cette mission est désormais relégué loin derrière la préparation des olympiades), il est dans leurs attributions de procéder à cette mise aux normes même si c'est du mausolée de Lenine dont il s'agit...Car sinon le fameux groupe de grimpeurs dont Dadafou appelle la création pourrait devenir le groupe le plus endetté de l'histoire de l'escalade si, ayant endossé la responsabilité de gestion des falaises, un accident survenait.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 356

MessagePosté le: 08 Oct 2017 - 10:26    Sujet du message: Répondre en citant

Les visites d'Hans Laub au Windstein, les influences pfalziennes que l'on retrouve au Langenfels. L'épisode Martins, puis Gueberschwihr, Gambert... les équipements industriels d'AB et consorts, Bihr, JMTT, Loïc Fossard et Pierre Bollinger, escalade-alsace.com...etc

Il y a tout de même quelque chose à raconter qui intéressera. Entre sportivisation et "tradition". La schizophrénie de TL.
Ne serait-ce que pour archiver tout ça et même si d'autres régions ont fait la même chose, peu importe finalement.

L'idée du groupe est d'entretenir les chemins et les abords des falaises, d'ouvrir la discussion directe entre les grimpeurs de la région et de limiter la toute puissance de la FFME. La façon dont elle a agi au Krappenfels n'est vraiment pas terrible. Si rééquipement pour sécuriser il doit y avoir, il serait bien que tout ça ne soit pas fait sans discussion. Les points mis en place par Claude Bastian n'étaient peut-être pas conventionnels, mais ils tenaient (d'après les tests du cd67ffme). Fallait-il vraiment passer par la disqueuse alors? D'autres parts, les dits rééquipements pourraient se faire par des locaux. Nul besoin de faire faire le travail par des "chens de l'intérieuure" ^^.

D'autre part, l'idée d'un groupe éviterait peut-être les incidents isolés types taille ou rajout de prise comme constaté hier dans le cerbère au gauxberg: un galet collé en départ de voie de toute beauté...

Bon sinon, l'autre but de l'association serait de boire des bières!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YOT



Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 314
Localisation: Enculator-galaxie naine recta

MessagePosté le: 08 Oct 2017 - 12:18    Sujet du message: Répondre en citant

Si vous lancez avec TL (dont l'état de débordement plâtrier et professionnel semble un handicap important) :
1. il faudrait faire une histoire analytique, critique et ne sombrant dans le localisme (pour voir en quoi s'actualisent en Alsace des mouvements nationaux, européens, mondiaux ) ; ne serait-ce que pour pas se laisser piéger par les reconstructions d'un passé légendaire qui a peu à voir avec ce qui a eu lieu ( par exemple qui sont les vraies protagonistes de la libération de l'escalade...)
2. Je tien à votre disposition les quelques 40/50 itw que j'avais fait à l'époque !
3. Mettre en valeur les individus et leur discours par des dispositifs d'édition...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 356

MessagePosté le: 08 Oct 2017 - 13:00    Sujet du message: Répondre en citant

YOT a écrit:
Si vous lancez avec TL (dont l'état de débordement plâtrier et professionnel semble un handicap important) :
1. il faudrait faire une histoire analytique, critique et ne sombrant dans le localisme (pour voir en quoi s'actualisent en Alsace des mouvements nationaux, européens, mondiaux ) ; ne serait-ce que pour pas se laisser piéger par les reconstructions d'un passé légendaire qui a peu à voir avec ce qui a eu lieu ( par exemple qui sont les vraies protagonistes de la libération de l'escalade...)
2. Je tien à votre disposition les quelques 40/50 itw que j'avais fait à l'époque !
3. Mettre en valeur les individus et leur discours par des dispositifs d'édition...


J'espère avoir TL à l'usure un jour... ça n'est pas gagné!
Je me lancerais bien seul dans la tâche mais ça serait trop présomptueux de ma part, je ne me sentirais pas légitime et il me faudrait potasser l'ensemble sur des mois et des mois...
Cela étant dit je peux commencer quelque chose.

Tes interviews sont en versions numériques?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 356

MessagePosté le: 08 Oct 2017 - 13:01    Sujet du message: Répondre en citant

3. Mettre en valeur les individus et leur discours par des dispositifs d'édition...


Qu'entends-tu par là?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
YOT



Inscrit le: 16 Sep 2009
Messages: 314
Localisation: Enculator-galaxie naine recta

MessagePosté le: 09 Oct 2017 - 13:37    Sujet du message: Répondre en citant

Les itw sont pour partie retranscrites pour partie sur des cassettes audio de l'âge pré numérique...Mais j'ai tout le matériel à disposition pour les écouter.

Et les procédés d'édition consiste à reproduire par un système d'encadrés les discours in extenso des acteurs. Cela permet de laisser parler les acteurs.

En gros ne pas faire comme le bouquin de David Chambre sur le 9ème degré qui est sur ce point trop proche du journalisme. D'ailleurs, les lecteurs de ce bouquin auront remarqué au moins sur la partie sur l'Alsace que les faits relatés sont pour une grande part inexacts. Ce qui nous donne à imaginer l'exactitude du reste...où nous devons croire l'auteur sur parole.

Le 8ème degré était de ce point de vue là plus précis.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ak



Inscrit le: 21 Juil 2007
Messages: 304
Localisation: Strasbourg

MessagePosté le: 10 Oct 2017 - 13:25    Sujet du message: Répondre en citant

YOT a écrit:
Faire l'histoire de l'escalade en Alsace est à mon sens faire l'histoire de l'escalade tout court car le milieu alsacien est loin d'être original. Les positions que l'on y trouve sont celles que l'on peut trouver ailleurs du Sud au Nord.
Donc ce serait tenter de faire exister par ethnocentrisme un particularisme local par chauvinisme excessif. Mais le localisme en escalade est très courant. Chaque foyer de grimpeurs est sûr d'être particulier alors qu'il est très banal. Regardez Claret...

Le seul particularisme local alsacien ( si l'on omet le premier âge germanique du ring) peut être à rechercher dans l'industrialisation précoce de l'équipement qui est devenu systématique en un temps où certains ouvreurs étaient encore dans la logique d'un équipement par projet et d'aventure. Certains même sont sortis du jeu de l'escalade pour cette raison là précisément. S'il y a un particularisme local c'est bien d'avoir accéléré la sportivisation de la pratique car cet équipement industriel accéléré a eu pour conséquence de précipiter les grimpeurs dans l'âge de la simple consommation.
Le paradoxe est cette industrialisation est que longtemps les équipeurs locaux ont cherché à se situer en marge de la norme COSIROC dont procèdent les normes fédérales. Il s'agissait là, à la fois, d'industrialiser le procédé pour saturer et posséder le territoire ( on se souvient des querelles entre les équipeurs mosellans et AB ; entre Amet/Corby et AB) tout en imposant des règles dites typiquement locales (pas de relai donc mouliner sur les broches, un équipement dangereux dans les voies faciles (cf Klingenthal)) ; règles dont certains ressortissants du CAF ( spécialement les ramasses mousquetons (expression typiquement cafiste) se faisaient les défenseurs les plus zélés à défaut de pouvoir monter sur une chaise (une petite revanche ?).


Compte tenu de la pression juridique sur les propriétaires ou les gestionnaires de falaise par convention, il est cependant inéluctable que la mise aux normes advienne. Certes les responsables fédéraux locaux auraient pu mettre les formes mais pour une fois (et même si cette mission est désormais relégué loin derrière la préparation des olympiades), il est dans leurs attributions de procéder à cette mise aux normes même si c'est du mausolée de Lenine dont il s'agit...Car sinon le fameux groupe de grimpeurs dont Dadafou appelle la création pourrait devenir le groupe le plus endetté de l'histoire de l'escalade si, ayant endossé la responsabilité de gestion des falaises, un accident survenait.


Voilà, tout est dit.
YOT au meilleur de sa forme lyrique!

Sinon je suis passé il y a quelques mois au pied de la falaise... Une pauvre bouse sur laquelle personne ne venait grimper, sauf les faucons bien sûr. Elle a quand même le mérite de proposer des voies faciles, qui viennent compléter les lignes plus dures du Krapp de gauche. Le rééquipement: très bonne idée selon moi. Indispensable même.
Il devrait d'ailleurs en être de même sur d'autres sites (je pense à Klingenthal où j'étais le WE dernier).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dadoufou



Inscrit le: 03 Juin 2010
Messages: 356

MessagePosté le: 14 Oct 2017 - 13:17    Sujet du message: Répondre en citant

ak a écrit: "Le rééquipement: très bonne idée selon moi. Indispensable même."

Pourquoi était-il nécessaire de rééquiper?
Je veux dire: je comprends l'idée des scellements pas très académiques qu'il faut remplacer. Mais pourquoi serait-il nécessaire de rajouter des points ?

Grimper sur des points trop rapprochés n'est pas ludique du tout je trouve. Que fait-on de Buoux ou de Céüse à ce moment là?...

Dès qu'il y a risque de "vol" (peut-on parler de vol au krap?...), on rajoute un point alors?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Page



Inscrit le: 07 Fév 2011
Messages: 175

MessagePosté le: 14 Oct 2017 - 19:43    Sujet du message: Répondre en citant

La falaise de Buoux est déjà mise à rude épreuve. La face Ouest est ré-équipée façon SAE ... insupportable.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Adresse AIM
Alexis



Inscrit le: 13 Juil 2007
Messages: 295
Localisation: Niederbronn

MessagePosté le: 14 Oct 2017 - 21:52    Sujet du message: Répondre en citant

ak a écrit:
"Le rééquipement: très bonne idée selon moi. Indispensable même."

Pour le coup c'est une ânerie (le rééquipement et la paragraphe d'AK). AB a certifié que les scellements étaient béton, et il sait de quoi il parle.
Quant au secteur "Bastian", cher AK, j'y grimpais bien avant que les voies dures n'existent et ce sont tout sauf des bouses.
Certes elles ne méritent pas que tu y poses tes doigts, mais leur qualité me permet encore d'y grimper avec plaisir.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
JMC



Inscrit le: 16 Juil 2007
Messages: 535
Localisation: Bas-Rhin

MessagePosté le: 15 Oct 2017 - 19:55    Sujet du message: Répondre en citant

ak a écrit:

Sinon je suis passé il y a quelques mois au pied de la falaise... Une pauvre bouse sur laquelle personne ne venait grimper, sauf les faucons bien sûr. Elle a quand même le mérite de proposer des voies faciles, qui viennent compléter les lignes plus dures du Krapp de gauche. Le rééquipement: très bonne idée selon moi. Indispensable même.

Tu as le droit de penser que c'est une bouse.
Mais pas de penser que personne n'y grimpe, si tu n'y as été qu'une fois... et encore moins de penser que le rééquipement était indispensable, si tu n'y as pas grimpé.

J'aime bien ce secteur, et j'y ai souvent vu du monde. Seul handicap : une longue fermeture jusque début juillet chaque année pour nidification. Mais à l'automne c'est top.
Et selon moi l'équipement y était tout-à-fait adapté...

ak a écrit:
Il devrait d'ailleurs en être de même sur d'autres sites (je pense à Klingenthal où j'étais le WE dernier).

Des points ont déjà été rajoutés ces dernières années par l'équipeur lui-même. Pourquoi pas 1 ou 2 autres ? Peux-tu citer des voies qui posent problème ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail
Nicolas



Inscrit le: 03 Mar 2008
Messages: 93
Localisation: châtenois

MessagePosté le: 15 Oct 2017 - 21:31    Sujet du message: Répondre en citant

salut, d'accord avec JMC pour le krap.
AK parle parfois trop vite!
par contre, pour Klingenthal, AK a vraiment raison.
Habitant Chatenois, il m’arrive de faire des séances rapides à Klingenthal.
Je connais bien la partie gauche de la falaise.
Et les 2/3 6b /6b+ juste à droite des 7 craignent vraiment.Pas au départ, on peut se faire parer, mais en clippant le 2ème /ou 3ème point (je ne sais plus , à refaire) il y a plus ou moins chute au sol.Et si jamais c'est humide...C'est de la dalle assez fine.
Loin de moi l'idée de cracher dans la soupe, AB est mon idole et LS pas loin derrière, et tous ceux qui ont mis la main à la pâte aussi.
Perso, je m'en fout, pour l'instant en tout cas , je ne me vois pas tomber par là, ce sont des voies d’échauffement.
Mais vu la fréquentation du site, c'est clair qu'il manque qques points.


Nico
_________________
météor, rends moi fort
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     -> escalade-alsace.com Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com



www.escalade-alsace.com